Nous contacter


Offres de services

catalogue prestations avril 2014

Catalogue des formations

Catalogue des formations 2016_2017

 


Vous satisfaire : notre priorité !


Bienvenue à la Ferme : la marque des Chambres d'Agriculture
marché producteurs de Pays


Rejoignez nous sur Facebook



Agir pour le développement de mon territoire

La Chambre d’agriculture de Lozère a organisé une première formation à destination des agriculteurs élus dans les conseils municipaux des Communes lozériennes. Une réussite pour cette première journée qui en appelle déjà une deuxième en décembre pour approfondir les sujets que les élus ont identifiés comme utiles à l’exercice de leur mandat.


Agir pour le développement de mon territoire

 

C’est une vingtaine d’élus municipaux agriculteurs qui sont venus participer activement à cette première journée de formation, proposée par la Chambre d’agriculture à toutes les Mairies du département. L’objectif était de leur permettre d’identifier les pistes de développement de leur territoire et de disposer d’un premier diagnostic de territoire de leur Commune. Ils sont repartis avec des données et l’identification des principaux marqueurs du territoire, bref un état des lieux de ce qui caractérise leur commune.


Le contenu de la formation portait également sur une présentation de l’agriculture Lozérienne et par petites régions agricoles avec quelques repères démographiques et socio-économiques. Le contexte global a été traité au travers du cadre réglementaire actuel et des réformes en cours et à venir (Projet agricole départemental, loi d’avenir, état d’avancement du programme de développement rural, projet de loi pour une nouvelle organisation territoriale de la République,…)

Les participants se sont prêtés au jeu d’une présentation croisée de leur commune enrichissant ainsi le diagnostic sommaire des caractéristiques de leurs Communes respectives. Même si ces dernières présentent des différences évidentes comme entre Estables et Saint Martin de Lansuscle en passant par Barjac ou Montbrun, des problématiques identiques sont ressorties. L’entretien des écoles, le maintien ou le développement des services, le déneigement, la gestion des biens de section, des communaux, de la forêt, l’entretien de la voirie, des chemins ruraux, sont des préoccupations quasi-quotidiennes et partagées.

L’installation agricole mais aussi le dynamisme de l’ensemble du tissu économique et associatif ont constitué une partie importante des échanges. Tout l’enjeu étant d’évaluer comment une collectivité peut aider à répondre à ces enjeux et sur qui s’appuyer pour y répondre. Le constat est partagé d’une baisse du nombre d’agriculteurs. Il nécessite une attention particulière sur l’accueil des nouvelles populations ainsi qu’au renouvellement des générations, à la transmission des exploitations dans un objectif de maintien de l’activité économique avec en corollaire l’aménagement du territoire.

Comment installer ? Comment mobiliser les terres non exploitées ? Comment sensibiliser les propriétaires fonciers à louer ? A mettre à disposition le foncier ? Comment proposer une solution à un jeune agriculteur sur un bâtiment d’exploitation et son logement ? Comment appuyer des installations d’agriculteurs en circuits-courts sur de la transformation en production animale et végétale ? Les questions de départ ont en partie trouvé des réponses. Une deuxième journée de formation viendra compléter les apports aux conseillers municipaux et approfondir davantage certains sujets.

L’enjeu en Lozère est à la fois de reconquérir du foncier en friche sur certains secteurs mais aussi de venir aider à la consolidation d’une installation hors cadre familial par exemple dans le cas d’une reprise d’exploitation. L’exemple de la ferme de reconquête de Montbrun, présenté aux participants et en présence d’une élue de cette Commune est venu éclairer les questions posées par certains élus sur les outils disponibles.

Sur Montbrun, c’est le dispositif Terra Rural du Conseil Régional Languedoc-Roussillon, programme également financé par l’Europe au travers du Feader, par le Conseil général de la Lozère et le Parc National des Cévennes qui est venu renforcer et appuyer la volonté des élus locaux de reconquérir du foncier en vue de l’installation d’un maraîcher. La présentation de la démarche est détaillée sur le site de la Mairie de Montbrun et en vidéo sur le site du Conseil régional.

Avec des élus forts de leurs propres expériences, certain(e)s depuis plusieurs mandats, d’autres depuis un peu plus d’un an, l’agriculture confirme sa place d’acteur constructif dans les Conseils municipaux aux cotés des autres composantes de la ruralité d’un territoire.

 

 

Stage de formation > Agir pour le développement de mon territoire

 

 

Les interactions entre les communes et le monde agricole prennent de plus en plus d’importance. Elles nécessitent davantage de compréhension des enjeux, des attentes et des besoins des uns et des autres. Aussi, la Chambre d’agriculture propose aux agriculteurs, membres des conseils municipaux, des cycles de formation visant à répondre à leurs besoins d’élu local, représentant de l’activité agricole. Pour tout renseignement contacter le service formation à la Chambre d’agriculture de Lozère au 04 66 65 62 00.

 

 

Ce que la Chambre d’agriculture fait avec les collectivités...

Ce que la Chambre d’agriculture fait avec les collectivités, en s’appuyant sur des partenariats : Copage, SAFER, RELANCE, Agri-Emploi, Agence de l’Eau, Association du Stevenson, Chambre de commerce, Chambre des métiers, Conseil général, Conseil régional, État, Pays……

  • Terra Rural : Des programmes d’action coordonnée et multi-acteurs
  • Ferme de reconquête : installation d’agriculteurs sur des territoires en déprise
  • Urbanisme : Des diagnostics agricoles pour un plan local d’urbanisme, de l’animation auprès des agriculteurs, l’évaluation des indemnités pour préjudice agricole en raison de consommation de terres agricoles
  • Des plans d’épandage de boues de Step et Spanc (COPAGE) et le suivi des épandages des boues dans le cadre de la Mese
  • Rivière : Gestion des prélèvements d’eau
  • Parc Naturel Régional : Du diagnostic à l’élaboration d’actions et au suivi
  • Multi-acteurs : Un contrat territorial avec l’agence de l’eau Loire Bretagne
  • Sectionnaux : de la gestion sylvicole et pastorale
  • Emploi : Des solutions d’emploi partagé (matériel et/ou salarié et/ou prestation) par animation préalable à la mise en place de groupements d’employeurs
  • Développement territorial : accompagnement de groupes projets agricole et rural, construction d’une offre agro-touristique
  • Animation installation foncier cession reprise
  • Médiateur territorial entre agriculteurs, entre collectivité et agriculteur
  • Organisation d’évènementiels de type « fermes ouvertes »
  • Mise en place de marchés de producteurs et de filières locales
  • Développement de l’approvisionnement local pour la restauration collective
  • Diagnostic et projet forestier et agropastoral
Mentions légales | Crédits |  Contacts |  Plan du site |  Coordonnées    |  RSS